Mes derniers moments à Melbourne

Ça y est, il est temps de quitter Melbourne. J’aurais passé 16 jours dans cette agréable ville, hébergée Chez Caterina et Angus. J’ai passé les derniers jours à flâner dans la ville. Le temps était doux et plutôt clément. Je ne me serais retrouvée qu’une seule fois sous une averse diluvienne. Trempée j’ai regagné un café, j’en ai profité pour parler au téléphone avec mon amie Lin, une taïwanaise rencontrée lors de mon séjour linguistique à Manchester et qui elle aussi est en Australie en ce moment. J’aimerais pouvoir la voir avant qu’elle ne reparte mais je ne sais pas si l’occasion se présentera.

Mis à part cette journée pluvieuse, j’ai continué à explorer la ville, les parcs surtout, où les expositions gratuites. J’en suis déjà arrivée à essayer de dépenser le moins d’argent possible. J’étais prévenue que la vie coûtait cher mais je ne pensais pas que l’argent filerait à cette vitesse. J’ai déjà dépensé trop d’argent et ce en ayant été accueillie gratuitement. Il va vraiment falloir que je trouve rapidement du travail…

Je n’ai rien fait d’exceptionnel hier, pour mon dernier jour. La veille, j’avais participé à une soirée organisée par le site de couchsurfing. Je suis arrivée bien timide parmi une quarantaine de personnes qui se sont tous vites montrés accueillants. Je me suis donc levée à 11h le lendemain, j’avais un peu honte devant Angus qui devait sûrement se dire que les français sont des lèves tard. Pourquoi se lever à des heures pas possibles quand on est là pour découvrir un pays et qu’on a une quantité de choses à voir à Melbourne ? a-t-il dû penser.

Je l’ai donc laissé travailler tranquillement chez lui après avoir préparé la crème pâtissière pour garnir les choux que je comptais leur faire pour le dessert de notre dernier dîner.

indexSous un soleil radieux j’ai marché jusqu’à un parc et j’ai lu quelques chapitres d’un livre de circonstances « Nos voisins d’en dessous »  de Bill Bryson. Je n’en suis qu’au début et ça me plaît déjà. L’Australie vue par un américain relatée de façon très amusante.

Je craignais que Melbourne à cette saison serait un peu triste au regard de l’image que je me faisais du temps de l’Australie en général. Finalement c’est sous de jolies couleurs automnales et une température modérée que j’y aurais passé mes derniers moments.

IMG_6668

IMG_6671

Nous dinons tous les cinq et je me dis que c’est peut-être la dernière fois avant très longtemps que je mange aussi bien. Angus est un vrai cordon mieux. Je mangeais bien mieux avec eux que de nombreux soirs à Paris quand je dînais toute seule. Je me réjouis de les avoir apprécier mes choux à la crème.

IMG_6678

Tout le monde est levé le lendemain pour me dire au revoir. Je les remercie vivement pour leur accueil et je laisse ainsi les Ibbott se retrouver dans leur cocon familial.

Fini les « Pleaaaase… dad ! », les pleurs, les chamailleries mais fini aussi et avec plus de tristesse, la lecture des contes de fées en anglais, les spectacles de chants, Héloïse et ses nombreux déguisements de princesse, sorcière, pirate, super woman…Isabella et ses leçons de prononciations où ses mimes pour l’explication d’un mot.

Fini mais peut-être juste pour un moment car je n’exclus pas de revenir un jour à Melbourne, peut-être pour y trouver du travail ou juste pour les revoir et découvrir la ville dans une ambiance estivale.

Publicités
Catégories : Melbourne, Victoria | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Mes derniers moments à Melbourne

  1. Sabine

    Tu pourras peut-être t’arrêter chez eux à ton retour 😉 Je suis sûre que tu les surprendras avec un bel accent australien et plein de choses à leur raconter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :